equipe@locagraine.com

Comment faire pousser du citron caviar avec des graines ?

comment faire pousser et planter des graines de citron caviar

Le citron caviar est très prisé par les restaurateurs et les fins gourmets, ce qui influe grandement sur son prix et sa disponibilité sur le marché. Il arrive de trouver le kilogramme de cet agrume à plusieurs centaines d’Euros selon les saisons. Il peut s’avérer judicieux de faire soi-même son petit potager pour disposer à convenance de ce petit trésor culinaire. Nous vous montrerons tout au long de cet article comment faire pousser du citron caviar avec des graines.

Comprendre tout d’abord ce qu’est le citron caviar…

Bien évidemment vous ne pouvez pas vous lancer dans la pousse du citron caviar sans avoir une idée réelle de ce que c’est. De son nom botanique microcitrus australasica, cet agrume peut revêtir plusieurs formes en fonction de sa variété. L’intérieur présente des pulpes translucides en forme de caviar, d’où son nom de citron caviar.

D’un goût acidulé et sucré selon le type, cet agrume est originaire de l’Australie. Il fut importé en Europe par les premières expéditions de colons qui ont foulé le sol des aborigènes. Et depuis lors, il est un ingrédient recherché tant par les restaurateurs que par les pâtissiers.

Le citron caviar pousse dans des températures précises avoisinant les climats tempérés. Il est donc possible de reproduire les mêmes conditions en pot dans votre jardin. Il faut noter que le froid est un ennemi de cette plante qu’il faudra conserver dans des endroits sec et humide en même temps.

La méthode de germination

Même s’il est vrai que trouver des graines de citron caviar n’est pas du tout une chose aisée, sa germination l’est encore plus. Ce n’est pas pour vous décourager, mais tout simplement pour vous préparer aux difficultés que vous pourrez rencontrer tout le long de cette entreprise certes prometteuse. Comme nous l’avons déjà signalé plus haut, le citron caviar a besoin d’une température alliant chaleur et humidité.

Ce qui fait en sorte que les zones tempérées permettent sa pousse rapide. Cependant, si vous n’êtes pas dans une région qui remplit toutes ces conditions, il faudra en créer vous-même en rassemblant les ingrédients nécessaires à une bonne germination.

Commencez par sélectionner un pot et percez le bas. Placez ensuite des petits cailloux ou des billes d’argile qui vont permettre d’avoir un bon drainage. Choisissez un terreau de qualité que vous remplirez jusqu’à 2 cm du bord. Pensez au préalable à laisser vos pépins de citron caviar dans de l’eau durant 12 à 24 heures.

Ensuite, semez les graines en les enfonçant légèrement dans le substrat dans une distance d’environ 5 mm que vous recouvrirez d’une fine couche de terreau avant de tasser la surface avec les mains. Humidifiez ensuite le tout grâce à un vaporisateur et placez le semis près d’une source lumineuse, car c’est important pour garantir une bonne germination.

Vous aurez plus de chances de voir vos graines germer si vous respectez scrupuleusement la procédure et les conditions climatiques. Pensez à arroser régulièrement votre mélange sans toutefois en faire trop, car, rappelez-vous que ces graines ont besoin de chaleur et d’humidité en même temps. Essayez de maintenir une température comprise entre 21 et 25 ° Celsius et un taux d’hygrométrie entre 60 et 80%.

En général, il vous faudra attendre 3 à 5 semaines pour voir le fruit de vos efforts récompensés. Mais il n’est pas exclu que cela prenne un peu plus de temps, la patience est de mise dans la culture du citron caviar.

Même avec des graines fraîches, le citron caviar à est lent à pousser et les semis ont un faible taux de réussite.

Assurez un bon suivi une fois les pousses apparues

Lorsque vous avez bien suivi tout le processus de mise en terre, vous devriez normalement avoir de jeunes pousses sous quelques semaines. Une fois celles-ci apparues, il est impératif d’assurer un suivi continu qui sera le gage de sa bonne croissance.

Soleil et hydratation doivent être vos deux alliés dans la bonne croissance de vos jeunes plants. Vous devez également ouvrir progressivement la terre autour de vos plants afin de donner plus de champ libre aux jeunes racines. C’est d’un entretien journalier qui demande du temps dont vos nouvelles pousses auront besoin surtout qu’étant en pot, elles ne peuvent pas rechercher des éléments organiques propices à leur développement. C’est donc à vous de les leur fournir en quantité suffisante.

Une fois que vos jeunes plants auront atteint une certaine taille (environ une dizaine de centimètres), il faudra les séparer dans des pots individuels où vous mettrez un substrat spécifique aux agrumes ou composé d’un mélange de terre du jardin, de terreau horticole et de sable.  En période de croissance, pensez à ajouter de l’engrais spécial agrumes tous les 15 jours environ afin d’améliorer la fructification.

Quelques précautions d’usage à prendre dans la culture des citrons caviar

Il faut tout d’abord noter que les températures hivernales sont néfastes pour l’entretien du citron caviar. À ce titre, il faut éviter de les arroser régulièrement durant cette période et favoriser les sources de chaleur douces.

Faites également attention aux multiples parasites qui peuvent se développer et attaquer vos plants. Il s’agit notamment des araignées rouges, des mouches blanches et des pucerons qui entraîneront des maladies telles que la moniliose, la cochenille, etc. L’utilisation des produits phytosanitaires peut s’avérer nécessaire. Dans ce cas, il est préférable de privilégier les produits bio qui vont préserver le bien-être de votre plante.

N’oubliez pas aussi de tailler constamment le feuillage de votre plante. Puisqu’elle est en pot, vous ne pouvez pas permettre qu’elle pousse comme à l’état de nature. Vous aurez donc à couper subtilement le feuillage de telle sorte à maintenir une dimension raisonnable.

La récolte des citrons caviar

La récolte des citrons caviar se fait généralement à partir de novembre jusqu’en mars. Les fruits ont eu le temps d’arriver à maturité à l’abri du gel des températures hivernales. Il suffit donc de cueillir vos fruits en faisant attention à ne pas vous faire piquer par les épines de l’arbuste. Après la récolte, vous devrez continuer à entretenir la plante en prenant soin de vérifier la condition de la terre, de l’arroser convenablement et de l’exposer au soleil pendant quelques heures chaque jour.

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.